autour du Peloponese

je rentre d’un périple de 3 semaines de navigation autour du Péloponese invité par Marc et Yvette sur leur bateau; un voilier de 14m, Matira.

130915_341 grece_mer_bateau_lever de soleil

 

Une véritable découverte pour moi, un grand plaisir, surtout quand on peut se passer du moteur et que l’on peut hisser les voiles et se laisser porter par le vent ou quand il faut composer avec lui pour avancer. J’ai un peu compris ce qu’était le vent, comment l’utiliser et c’est plutôt sympa.

Car si on ne veut pas s’ennuyer à bord il vaut mieux essayer de comprendre comment cela fonctionne, hisser les voiles, les régler, observer l’arrivée du vent, ses changements de directions, l’arrivée des risées sur la mer pour anticiper un coup de vent, regarder et décripter les cartes météo, chercher sur les guides spécialisés les petites criques sympas où on pourra se baigner, les baies protégées de la houle pour passer la nuit, car, à raison de 5 a 7 milles par heure et des journées de navigation de 25 a 45 milles (45 a 80 kms) on avance quand même pas très vite.

Ainsi, partis de Messolonghi (en face de Patra ) nous ferons le tour du Péloponese jusqu’à Monemvasia en longeant toute la côte Ouest de la presque-ile.

Peloponnese_carte2[1]

 

En voici quelques images:

Messolonghi

130915_2 grece_messolonghipaysages_lever soleil 130915_11 grece_messolonghi_paysages_coucher soleil

 

 

 

 

 

 

Pilos : sa célèbre arche et sa non moins célèbre plage en demi-cercle parfait de Voidokoilia,

130915_76 grece_pilos_paysages_mer_plage130915_46 grece_pilos_paysages_mer130915_94 grece_pilos_paysage_plage_mer

 

Methoni et sa forteresse byzantine,

130915_119 grece_methoni_histoire_architecture

 Kalamata, porte d’acces au site de Mystra perché sur sa colline avec ses belles églises de style byzantin,

 

130915_278 grece_mystra_paysage_histoire_eglise 130915_293 grece_mystra_eglise

 

 

 

 

 

 

 

 

130915_295 grece_mystra_architecture_paysage_eglise 130915_296 grece_mystra_eglise_architecture

 

 

 

 

 

 

 

 

le cap tenaro: la pointe sud du Peloponese et  donc de l’Europe,

130915_179 grece_cap tenaro_mer_paysage

 

l’ile Elafonissi et ses plages au vent et sous le vent dos à dos,

130915_160 grece_elafonissi_paysage_plage_mer_orage 130915_169 grece_elafonissi_mer_bateau_orage

 

 

 

 

 

les levers de soleil sur la mer, les baies cachées,

130915_146 grece_githio_paysage_mer_lever soleil130915_37 grece_proti isle_paysages_mer 130915_138 grece_mer_bateau

Monemvasia: véritable coup de cœur pour ce tout petit village au pied de ce « Gibraltar » grec : qu’il est bon de se balader dans les ruelles, de grimper au sommet de ce roc planté en mer au petit matin, y voir le soleil se lever et éclairer ce site. Les lumières y sont extraordinaires!

130915_289 grece_monemvasia_paysage_lever de soleil 130915_227 grece_monemvasia_lever de soleil 130915_331 grece_monemvasia_architecture_lever de soleil

130915_257 grece_monemvasia_paysage_architecture_histoire_eglise_orage 130915_187 grece_monemvasia_paysage_architecture_histoire

 

 

 

 

 

Le seul regret et de n’avoir pas vu d’animaux: ni oiseaux, ni dauphins. De belles et surprenantes rencontres toutefois dans le port de Monemvasia: des tortues marines et des méduses de toute beauté:

 

130915_183 grece_monemvasia_mer_faune_tortue 130915_317 grece_mer_faune_meduse

 

 

 

 

 

 

En tout cas ce fut une super expérience où j’ai beaucoup appris des éléments et sans doute je recommencerai à condition qu’il y ait plus de vent car, n’en deplaise à Yvette, 20 nœuds c’est pas beaucoup pour faire avancer même si l’état de la mer compte aussi pour beaucoup (surtout pour le confort!!).

Alors un grand merci au Captain Marc et à Yvette. Et surtout bordez franc et ferme!!!

 

3 Comments

  1. Bonjour Patrice,
    Bravo ! Absolument magnifique !
    J’adore la façon dont vous abordez les paysages, cela donne beaucoup de profondeur et l’œil ne décolle plus de la photo, j’aurai envie de plonger dedans 🙂
    Isabelle

  2. superbe j y retourne pour bien regarder chaque photo

  3. Philippe d'AGORa |

    Bonjour
    Merci pour ton joli reportage. En effet je connais bien la grece ou je navigue depuis 7 ans 6 mois par an aussi en ce qui concerne le vent saches que 20 nœuds est largement suffisant pour bien faire marcher un bateau et c’est souvent le moepment de prendre le premier ris.
    De toute façon on ne choisit malheureusement pas le vent en grece et beaucoup de mes amis expérimentes choisissent un abri sympha au delà de 25 nœuds annoncés car tu ne sais jamais combien tu auras réellement et les conditions de nav peuvent vite devenir difficiles et très éprouvantes pour le bateau et l’équipage .mais cela dépend de l.allure du bateau quant a l’eteat de la mer c’est souvent a 25 30 nids des vagues croisés pas très hautes mais super désagréables .ce n’est pas ce que recherchent les plaisanciers qui sillonnent ce merveilleux pays. Bon vent!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *