Jambo Tanzanie

Enfin!!

maintenant que nous avons retrouvé notre maison et donc toute la technique je vais pouvoir faire ce qui m’a beaucoup manqué pendant notre voyage: témoigner de notre vécu, donner quelques impressions, montrer notre quotidien pendant ce périple ce que je n’ai pas pu faire en Tanzanie.

je croyais qu’il serait facile de trouver le temps, les acces à la toile pour vous faire partager notre safari mais l’energie électrique, les journées trop courtes, les logiciels pas à jour,auront eu raison de ma bonne volonté.

Donc je vais tenter de vous narrer nos aventures en les illustrant de quelques photos pour donner envie!!!!.

Nous avons quittés la maison plutôt chargés (comme d’habitude!). Et j’avais un peu peur que KLM ne pese mon sac photo qui me suit en cabine car il dépassait allégrement les 12kgs autorisés!!. Mais pas de problème, nous quittons Genève à 7h du matin pour atterrir à Arusha vers 20h30 le soir après une escale à Amsterdam! Drole de trajectoire non?! Mais c’etait le seul vol direct , dans la journée.

Arusha! 21h, 25°C, et notre guide Khassim est là, avec notre voiture et nous prenons aussitot la direction de notre lodge, le Rivertree en dehors de la ville.Mais au moment d’ouvrir mon sac je ne trouve pas la clef du cadenas et il me faut aller chercher de l’aide et un outil pour couper ce fichu cadenas…. à 22h30/23h!! Et je pars à la recherche de quelqu’un: la cuisinière me propose une paire de ciseaux!!! alors on appelle le gardien qui peut-être….. finira par trouver une espece de tenaille et le cadenas finira à la poubelle!! ça commence fort!!

Après une bonne nuit(courte), il est 6h30 j’entends les oiseaux, les singes courir sur le toit et donc je vais faire un tour: effectivement beaucoup de singes vervet sont dans les bougainvillés, sur les toits , tout comme de nombreux oiseaux comme ce merle metallique que l’on voit partoutAprès un solide pti dej on visite le magnifique jardin de ce qui était une ferme dédiée à la culture du sisal. La maison est superbe, le parc situé au bord d’une rivière dont les arbres hébergent des hiboux grands ducs que nous voyons et entendons tout en haut et des singes bleus qui nous observent (eux aussi) avec beaucoup d’attention.

Après des présentations, quelques explications avec Kassim sur nos projets, motivations, nous partons pour notre 1er Parc: Celui d’Arusha pour une journée de découvertes.

Ce parc, peu fréquenté par les safaristes est à 1h environ au Nord-Est de Arusha, c’est la porte d’entrée pour qui veut faire l’ascencion du Mt Meru possible en 3 jours. Comme pour chaque parc nous devons acquitter des droits d’entrées pour le véhicule et les touristes  . On profite de l’arrêt pour transformer notre 4×4 en veritable poste d’observation. La  topographie du parc est  assez montagneuse, les pistes que nous devons suivre nous amenerons dans le cratere d’un ancien volcan, autour de lacs et nous découvrirons  une faune très variée avec notament un singe visible uniquement là: le colobe à épaules blanches. Mais qu’il est difficile à voir et à photographier au milieu des branches, à contre-jour, la queue est tellement longue, la face si sombre alors on est super heureux quand on arrive à saisir l’animal en entier dans le viseur.

 

Le long de la piste, dans la forêt nous apercevrons également une antilope très farouche qui vit essentiellement en forêt: le guib harnaché

ainsi que de nombreuses familles de babouins beaucoup plus bruyantes mais toujours méfiantes ainsi que de nombreux oiseaux et papillons.

Notre prise de contact avec le pays, Kassim, la faune ne pouvait pas mieux commencée! Sentir la forêt, la vie intense qui l’habite, le soleil, la lumière,  les sens toujours en éveil,  la tête dehors à toujours chercher, guetter,  c’est vraiment super: du pur bonheur!!

En retrouvant la route asphaltée nous retrouverons l’ambiance « Afrique » avec les vendeurs de tout au bord de la route, les étals de fruits et légumes, les petits marchés, les gens assis, couchés sur des bancs de fortune, les femmes en boubous si colorés…. Karibu!!! bienvenue en Tanzanie.

.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *