le temps des chevrettes

Dès que je le peux j’essaie d’aller observer les nombreux chevreuils que l’on voit en lisière des bois autour de la maison. Le mois de Juillet est celui dit « du rut » du chevreuil et le brocard perturbé par ses hormones serait moins méfiant et plus facile a observer. Encore faut-il trouver le temps d’aller à sa rencontre.

Néanmoins il suffit de pas grand chose  (une toute petite saute de vent, par exemple ) pour le voir détaler sans demander son reste alors qu’il était venu tranquillement vers vous sans crainte!!! c’est toujours rageant!!

          

Mais parfois la chance nous sourit comme en cette fin de journée ou j’ai vu arrivé cette chevrette et son petit. J’avais choisi non pas d’être a plat ventre comme a l’accoutumée mais j’étais dans la voiture, bien caché par mon filet , a bon vent, et voilà!!! un beau moment! même si on voit bien que Madame se pose des questions quant a cette forme en lisière de bois!!

          

 

         

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *