Notre Colombie: 2ème partie: la côte Caraïbe

Donc après une longue journée de transfert nous sommes arrivés de nuit à Santa Marta puis après quasi 1h de voiture à notre hôtel.  L’image que nous avions vue nous avait donné très envie d’y séjourner!

D90 140118-31 barlovento

Malgré l’heure tardive un diner nous attendait servi par des dames très aimables et la visite du lieu nous a vraiment emballés.

Le lendemain matin la confirmation de nos sentiments arrivait: nous étions dans un endroit paradisiaque, super calme, avec une vue sur la mer et la lagune à nos pieds magique. Nous avions toute la journée pour profiter de cet eden et nous reposer après la chaleur de Tatacoa et les nuits inconfortables que nous venions de passer dans la 1ère partie du circuit.

D90 119

D90 150

D90 35

D90 140116-3 barloventoCela c’est pour les paysages mais nous  avons passés pas mal de temps à observer les nombreux oiseaux des parages en bonne compagnie: celle du chien du voisin super sympa malgré son air triste!!

D70 342  D70 367

D70 561  D70 150116-44 barlovento

Il ne faut pas manquer la visite du P.N. de Tayrona qui est situé à l’est de Santa Marta et qui monte assez haut dans la montagne. On se balade sur un sentier plutôt accidenté, fréquenté (c’est le dernier weekend des grandes vacances) dans une belle végétation avec de belles vues sur la côte en contrebas .

D90 140117-9 barlovento

Par contre si la mer est belle il est fortement déconseillé de s’y baigner à cause des courants très violents. Après 4h de marche nous arriverons dans un endroit magnifique (s’il n’y avait pas les 200 tentes et le monde avec!!!). On se croirait sur une plage des Seychelles avec ces gros cailloux, cette mer émeraude!!….

D90 55

D90 93

 

Mais malgré tout la rando a été assez dure et Claude ne se sent pas la force de faire le trek de 5 jours pour la cité perdue prévu pour le lendemain matin!! Nous allons donc voir avec l’agence pour modifier le programme et nous partirons pour la Guajira circuit prévu plus tard.  c’est un   P.N. désertique, tout à l’extrémité du continent sud américain, pour y rencontrer les Wayuus, y voir le désert,

D70 49

et une faune sympa notamment des flamants roses.

Cela devait être une balade en 4×4  riche en vues spectaculaires en fait ce fut un rallye automobile style Paris Dakar avec des pointes à plus de 100  sur une piste dure, sableuse, poussiereuse pour arriver en fin d’après-midi à Punta Gallina l’extrémité la plus nord de la Colombie.

D70 265

Heureusement nous aurons tout de même pu nous arrêter voir la récolte du sel dans un village dont c’est la spécialité,

D70 20  150119-7 La Guajira

 

voir de belles lagunes d’eau saumâtre,

D90 26

de beaux paysages

D70 173

D70 178

 

quelques wayuus (prononcer voyou!!!)

D70 44  D70 57

et la pension perdue au bout du monde est très sympa, située au milieu de rien mais qui offre des langoustes a tous les repas!!!

Ce sera notre point de chute pour rayonner un peu, aller voir la mangrove,

D90 61

les oiseaux,

D70 137

D70 183

un coucher de soleil sur les dunes,

 

D90 51

les femmes Wayuu qui vont puiser l’eau potable dans des puits.

150120-41 La Guajira

Le retour se fera sur le même rythme infernal avec cet fois pour but « cabo Vela » ; une pointe rocheuse à escalader d’où la vue sur la mer est fantastique.

D90 86

Pour voir des flamants il faudra beaucoup insister, mais après un détour d’1 heure nous pourrons les admirer un bon moment ainsi que des spatules d’un rose incroyable.

150121-69 La Guajira

C’est vrai que la Guajira vaut le voyage mais il faut essayer d’y aller de manière différente, avec plus de temps  même si c’est apparemment organisé comme cela par les quelques agences de la place!

Nous étions si bien à notre hotel le « Barlovento » que nous avons décidé d’y retourner  et d’apprécier encore la vue sur la lagune,

D90 115

les oiseaux et autres iguanes.

D70 281

D70 474

D70 654

avant de prendre la direction de Minca  petite bourgade de montagne à 650m d’altitude  située à 45minutes de  de Santa Marta et qui, d’après les guides,  est un bon « spot » pour qui aime la nature, les oiseaux et la fraicheur.

D90 1

D’autant que nous allions y retrouvé nos amis Quebecois: Michele et Mario avec qui nous avions bien discuté photo, faune et oiseaux à la Guajira et avec qui nous nous allions explorer la montagne avec un guide ornitho pendant toute une journée à la recherche de quelques perles rares comme le pic, la toucan vert, ou le trogon  .

150123-20 Minca

150123-15 Minca

150123-10 Minca

Le village de Minca est tout petit, les hôtels y sont assez nombreux, fréquentés par les amoureux de la nature, les gens un peu bohèmes et donc c’est très sympa.

Depuis là nous décidons de rejoindre un autre lieu plein de mystère, de poésie, perdu au bord d’un fleuve et de mangrove: Mompox.  Ville chère au poète Gabriel Garcia Marquez. Mais ce n’est pas simple d’y arriver!!! Il nous faudra plus de 10h de transport avec 3 changements de bus, une remontée de rivière en bateau, et pour finir 1h de taxi!!!Mais cela valait la peine! Vraiment!!

D90 26 Mompox  D90 18 Mompox

150125-4 Mompox

Nous avions réservé dans un hotel (hotel Bioma) qui s’est avéré magique avec un vieux Monsieur présent de 5h du matin à 23h le soir!!! qui connait tout de la ville et qui est très disponible sous un aspect un peu bourru : c’est un Grand Monsieur!!. Il nous aidera drôlement  à quitter la ville!

On peut partir à la découverte de cette ville à pied et y voir de belles maisons, des places ombragées sympa et surtout se promener le long de la rivière… c’est assez magique et reposant.

Ne pas manquer non plus l’excursion à faire de préférence en fin de journée: prendre une barque pour aller dans les marais de la Cienaga.

150125-24 Mompox

D90 73 Mompox

150125-20 Mompox

 

Les passionnés de tranquilité, d’oiseaux, et même de baignade y trouverons leur compte même si les photographes seront déçus par la façon de naviguer des pilotes car le potentiel photo est énorme!!!

D70 128 Mompox

D70 83 Mompox

150125-23 Mompox

de Monpox il nous faudra encore quelques heures de bus et de bateau  avec des changements et péripéties de haut vol ( nous aurons pour taxi la voiture d’un haut gradé militaire mise à notre disposition pour sortir de la ville bloquée par des grévistes à 4h du matin!!)pour rejoindre Cartagène. De son vrai nom Cartagena de indias.

cette ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco est le plus bel exemple d’architecture coloniale hispanique.

On peut passer plusieurs journées à se promener dans la vieille ville (el centro ) enfermée par un mur d’enceinte à la découverte des nombreuses églises, à la recherche des maisons à balcons si ouvragés et colorés, à la recherche des fresques murales. Vraiment! alors que je trouvais les rues trop animées, trop bruyantes petit à petit on découvre, on avance, on se perd et on fond sous le charme!!!!!

D70 180 carthagene

D90 199 carthagene

D90 183 carthagene

D90 44 carthagene

D90 122 carthagene

D90 4 carthagene

 

Il faut aller visiter aussi le fort San Felipe de Barajas avec un audio guide car on apprend tout de cette ville, de son histoire, à notre rythme et la vue depuis le haut est sympa avec notament la découverte de la Cartagène moderne le long de la jetée , du front de mer,  très Manhattan, c’est marrant!

 

D90 161 carthagene

D90 78 carthagene D90 95 carthagene

La vue depuis le couvent de la Popa est également très sympa mais y aller signifie payer très très cher le taxi: en fait une vraie escroquerie mais le touriste n’y coupe pas! une course en taxi normale coûte 2000, monter au Mt Popa coûte 60 000!!

D90 165 carthagene

Et puis après 3 journées de marche dans la ville et les environs nous allons faire un tour et passer une nuit dans une ile (baru) de l’archipel del Rosario. Il faut quasi 2h de bateau rapide pour rejoindre ces iles et pour poser le pied sur du sable blanc très fin, et boire un jus de fruit frais sous de gigantesques ficus peuplés d’oiseaux et d’iguanes! Magnifique!! l’hotel est une annexe du Sofitel Santa Clara de Cartagène et vous y êtes reçus ….

D90 272 ile

De plus la découverte de l’ile et de ses baies cachées en barque est vraiment sympa, la mer turquoise, les frégates et autres pélicans vous régalent de leurs acrobaties.. Ouah! le pied géant!

D70 341 ile

D70 345 ile

D90 220 ile

 

Mais voilà cela sent la fin du voyage alors encore 2h de bateau à se faire rincer tellement la mer est agitée, un tour à l’hotel pour ramasser les bagages et hop vol en direction de Bogota pour appréhender un peu les quartiers historiques de la ville.

 

Rendez-vous donc à Bogota.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *