Pasteurs et guerriers

09 Janvier

Après des salutations émouvantes tant le personnel du camp a été sympa nous reprenons la piste de bonne heure pour un ulime safari dans ce magnifique et verdoyant parc du Tarangire avant de nous diriger vers le coeur du pays Masaii.

Nous aurons le plaisir de nous arreter un moment dans un petit village pour parcourir un marché très fréquenté par ce peuple ce qui nous donnera l’occasion de faire quelques photos. Car il est vraiment très difficile de faire une photo qui ne soit pas « volée » des ce peuple à l’allure si fière; même faire une photo du bétail, d’une case pose problème. Toutefois avec la contribution de Khassim,  un peu de perséverence, beaucoup de sourires nous avons pu saisir quelques beaux portraits

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le marché c’est toujours un peu plus facile car la foule aide un peu, les gens sont plus disponibles, le contact est plus bon-enfant.

Nous avions rendez-vous  sur la route avec un « ranger » qui devait nous accompagner dans un mini-trek pour descendre au bord du lac situé dans le cratère de Empakai aussi nous n’avons pas pu « trainer » comme on aurait voulu sur le marché  et c’est dommage car il y avait beaucoup d’animations et les gens nous appelaient partout, très curieux de notre présence. L’ambiance était très sympa

La piste pour arriver au cratère nous  fait penser à la steppe Mongole avec ses immenses paturages vallonnés, ses groupes de cases éparpillés partout, ses immenses troupeaux de bovins  conduits par des enfants, cette herbe rase: Magnifique.

L’arrivée près du cratère est superbe: on est sur le bord du cratère, le lac est au fond, devant nous le magique volcan Olddoinyo Lengai:  c’est de toute beauté!

La descente vers le bord du lac se fait par un beau sentier, assez raide,  au milieu d’une végétation dense , avec beaucoup de fleurs et dure environ 45mn.  A certaines époques de l’année on peut voir ici pas mal de flamants roses mais en Janvier ils sont partis sur le lac natron; Ici tout le monde se méfie du buffle, animal très dangereux qui peut surgir d’un fourré et charger. Nous pourrons pique-niquer au bord du lac sans soucis, entourés de fleurs.

La remontée nous demandera 1h30 d’efforts soutenus mais cela valait la peine et nous aurons tout le loisir de nous reposer dans un magnifique lodge  perdu dans la campagne, au milieu de plantations de café.

 

 

2 Comments

  1. JOLI ………….

    • un bien beau voyage que vous avez fait là.Les photos sont très réussies ,dommage que l’on ne puisse pas les voir dans les dernières parties agrandies, pour en jouir pleinement.Relit un peux ton texte il y a quelques petites choses à corriger .
      Modifie le système de vision des agrandissements.
      Bravo de t’être lancé dans cette aventure .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *