Posts Tagged "cerf"

Forêt de Tronçais: dommage !!!

Forêt de Tronçais: dommage !!!

j’avais envie de voir le brame du cerf dans des conditions plus faciles, dans un milieu plus favorable que les marais de l’Etournel aussi j’avais décidé de partir dans la forêt de Tronçais pour quelques jours la semaine dernière. Je m’étais dit: »la plus grande et la plus belle chênaie d’europe, claire, avec les fougères, les bruyères et là au milieu des cerfs comme s’il en pleuvait occupés à courir la biche cela doit être magnifique!!! Oui mais voilà c’était au temps de mon grand-père, brigadier des eaux et forets en 1950, parce que aujourd’hui c’est en fait une grosse usine à bois qui a bien sur gardé les allées déssinées au temps de Colbert pour déjà faciliter la chasse à courre mais avant tout préoccupée par le profit qu’elle peut générer. Tronçais c’est 10 000 ha parcourus d’allées innombrables qui se coupent à angles droits et qui délimitent quelque chose comme 400 parcelles dont au maximum 1/3 sont ouvertes à la circulation, c’est la chasse autorisée 6 jours sur 7, et c’est surtout une population faunistique ramenée à 5 grands animaux  pour 100 ha!!. Alors pouvoir photographier un cervidé, un chevreuil où un sanglier tient aujourd’hui du miracle. même mon hote était vraiment désolé devant cet état de fait, lui qui avait connu le temps où chaque jour que dieu fait on voyait ces animaux. Et pourtant pendant cette période particulière du brame on glisse sous votre essuie-glace des flyers qui nous disent combien la période est délicate pour le cerf, que celui-ci à besoin de tranquilité, qu’il faut éviter de le déranger et que donc les photographes vous etes priés de vous faire dicrets!! quand soudain arrive 4×4, fourgonettes qui assurent la logistique de la chasse à courre: 120 chiens (pour le cerf), 60 pour le sanglier où le chevreuil, et des dizaines de chevaux sans oublier les « passionnés » qui vont de croisement en croisement! (4 fois par semaine). 2 autres journées sont réservées à la chasse à l’approche: lONF fait de la pub pour vous inviter à tirer un cerf. Si vous réussisser il vous en coutera jusqu’à 5000 euros selon la taille de l’animal et si vous voulez le trophé il faudra ajouter 1000!!. Donc: arrivé le mardi après-midi et parti le vendredi milieu de matinée soit après 2 soirées passées à ecouter le brame, et les journée passées à marcher en forêt ou passées caché dans mon affut...

Read More

Un dimanche au bord de l’eau

Un dimanche au bord de l’eau

N’étant pas le bienvenu aujourd’hui à la maison car Claude et Yvette faisaient les décos de Noël j’ai décidé de prendre mon piquenique et d’aller voir ce qui se passait sur la grande île de la réserve de l’Etournel. Parti de la maison à 8h je trouve le brouillard qui dessine le Rhône ,un peu comme sur une carte. Mais la couche est mince et devrait se dechirer rapidement. Après avoir passé un moment sur la grande terrasse à écouter les sangliers qui s’activent tout près je vais voir un peu plus loin et je découvre qu’un grand passage  a été fait au travers de l’île: les roseaux ont été broyés sur une largeur de près de 10m ce qui amenage un grand couloir et facilite grandement l’observation de la faune car il serait bien étonnant que personne ne traverse ce corridor. Et effectivement il ne me faudra pas attendre très longtemps pour voir défiler une harde de sangliers qui ne trainent pas tant ils semblent affairés. et je continue ma balade pour découvrir un second corridor un peu plus loin. Je trouve ces ouvertures formidables car vraiment elles laissent augurer de belles observations. Ceci m’est confirmé par un habitué des lieux qui se fait un plaisir de me dire ce qu’il a vu ici, preuves vidéo à l’appui ce qui me décide à planter ma tente contre un arbre pour pouvoir y passer le reste de la journée; Les bruits de branches cassées, les grognements confortent mes sentiments jusqu’au moment ou apparaissent 3 daguets et un cerf plus vieux qui ne s’arretent pas, et un peu plus tard ce sera toute une harde de cerfs et de biches qui viendra et qui,  trouvant l’endroit à leur goût,  s’installeront pour une petite sieste de 45mm!!!! Sieste même pas dérangée par le passage en 3 fois d’un renard. Le soleil est passé derrière la montagne, le ciel se colore de jaune, il est temps de rentrer non sans repasser par la grande esplanade….. sait-on jamais!!!   Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu mais quelle chance j’ai eu. C’est sur je reviendrai passer ici une journée entière avant les grandes vacances de Janvier car ces trouées sont vraiment une...

Read More