Posts Tagged "crêtes du Jura"

Les chamois de Narderant

Les chamois de Narderant

Hier sur les coups de 15h j’ai décidé d’aller voir les chamois sur les crêtes du Jura;  mon ami Bertrand trouve que c’est trop facile, qu’ils viennent manger dans ta main alors qu’à la combe d’enfer au dessus de Fort l’Ecluse les chamois font de la varappe et qu’ils sont donc bien plus difficiles d’approche ! ! ! Depuis le point de vue du Tiocan il me faudrat 45mn pour arriver au refuge de Narderant, mais encore presque 30mn pour arriver au pied du « château » énorme promontoire qui trône au milieu du cirque. Effectivement ils sont bien là : une bonne trentaine de mères avec chacune leur petit, mais à peine ai-je eu le temps de les regarder, à plat ventre derrière un rocher,  qu’elles s’enfuient suivies par leur progéniture. A ma grande surprise  je découvre, seul, un jeune à une dizaine de mètres de moi et qui me regarde, curieux, hésitant, venant plus près, s’éloignant, ne sachant pas trop quoi faire: après une séance photo je m’éloigne non sans me retourner de temps à autre pour voir ce qui se passe: il me faudra attendre plus d’une heure pour voir la mère revenir en faisant un immense détour et partir avec son jeune à l’autre bout du château que j’avais quitté depuis un bon moment. Faisant le tour du cirque, toujours à la recherche de chamois j’aperçois une chevrette couchée au bord du vide, dans les herbes ; se sera pour moi l’occasion de faire un portrait un peu pastel. Tout comme le jeune tout à l’heure elle hésite sur la conduite à tenir faisant mine de partir, revenant pour me regarder. Je crois qu’elle était intriguée par ce gros œil noir qui la fixait: mon téléobjectif. Elle finira par se décider à redescendre dans la combe en passant des abrupts infranchissables pour nous autres les humains. Mais il est 19h passées il me faut redescendre de ma montagne avec comme chaque fois la paix intérieure, un grande sérénité...

Read More