Posts Tagged "sangliers"

Un dimanche au bord de l’eau

Un dimanche au bord de l’eau

N’étant pas le bienvenu aujourd’hui à la maison car Claude et Yvette faisaient les décos de Noël j’ai décidé de prendre mon piquenique et d’aller voir ce qui se passait sur la grande île de la réserve de l’Etournel. Parti de la maison à 8h je trouve le brouillard qui dessine le Rhône ,un peu comme sur une carte. Mais la couche est mince et devrait se dechirer rapidement. Après avoir passé un moment sur la grande terrasse à écouter les sangliers qui s’activent tout près je vais voir un peu plus loin et je découvre qu’un grand passage  a été fait au travers de l’île: les roseaux ont été broyés sur une largeur de près de 10m ce qui amenage un grand couloir et facilite grandement l’observation de la faune car il serait bien étonnant que personne ne traverse ce corridor. Et effectivement il ne me faudra pas attendre très longtemps pour voir défiler une harde de sangliers qui ne trainent pas tant ils semblent affairés. et je continue ma balade pour découvrir un second corridor un peu plus loin. Je trouve ces ouvertures formidables car vraiment elles laissent augurer de belles observations. Ceci m’est confirmé par un habitué des lieux qui se fait un plaisir de me dire ce qu’il a vu ici, preuves vidéo à l’appui ce qui me décide à planter ma tente contre un arbre pour pouvoir y passer le reste de la journée; Les bruits de branches cassées, les grognements confortent mes sentiments jusqu’au moment ou apparaissent 3 daguets et un cerf plus vieux qui ne s’arretent pas, et un peu plus tard ce sera toute une harde de cerfs et de biches qui viendra et qui,  trouvant l’endroit à leur goût,  s’installeront pour une petite sieste de 45mm!!!! Sieste même pas dérangée par le passage en 3 fois d’un renard. Le soleil est passé derrière la montagne, le ciel se colore de jaune, il est temps de rentrer non sans repasser par la grande esplanade….. sait-on jamais!!!   Cela faisait longtemps que je n’étais pas venu mais quelle chance j’ai eu. C’est sur je reviendrai passer ici une journée entière avant les grandes vacances de Janvier car ces trouées sont vraiment une...

Read More

La quinzaine du brâme

La quinzaine du brâme

Depuis maintenant plus de deux semaines je consacre mon temps libre à essayer de voir et de photographier le brame du cerf car c’est à ce moment que l’on a quelques chances de voir ce grand timide. On peut l’entendre dans la réserve de l’Etournel  durant 2 à 3 semaines et c’est surtout le soir à la tombée du jour et le matin avant le lever du soleil qu’il est le plus « actif ». Même si on peut le rencontrer par hasard en se baladant dans la réserve (c’est à éviter car on le dérange) l’idéal est de se poster à un endroit « stratégique » et d’attendre !!! Ce qui laisse entrevoir de nombreuses heures d’affut avec parfois LA Rencontre. Grâce aux connaissances de Bertrand, grand amateur de la réserve, expert photo également, j’ai choisi deux postes principaux d’affut : un dans une clairière lieu de passage « obligé » entre les fourrés de roseaux et les champs, un autre au bord de l’eau face a une île qui est leur refuge. Hélas malgré tous mes efforts j’ai beaucoup entendu le brame mais jamais je n’ai pu saisir une image de cet animal tellement il est prudent, silencieux dans ses déplacements, tellement il est méfiant. J’ai heureusement fait quelques belles rencontres, profité de moments de calme, entrevu de belles ambiances; voici donc un aperçu en images de cette quête. L’année dernière, au bord de l’eau, face à l’ile j’avais fait cette rencontre : Et dans la clairière il avait surgit ainsi, sans s’annoncer, pour disparaitre aussi soudainement: Ce qui est certain c’est que je continuerai  à arpenter le site de l’Etournel dans l’espoir de le rencontrer, mais aussi car le lieu est un peu...

Read More