Une occasion perdue

Depuis bien avant le lever du soleil je suis arrivé aux teppes avec l’espoir de voir  un animal quelconque. Il me faudra néanmoins attendre jusqu’à 8h  dans l’observatoire du fond pour voir une chevrette et son jeune. Comme toujours ils ont surgis de nul part et ont flâné, broutant une fleurette, un brin d’herbe mais toujours aux aguets, attentifs au moindre bruit. Tout y était : de beaux animaux, le soleil du matin et sa belle couleur, celle qui réveille le vert des arbres, qui rend brun doré le pelage des chevreuils, et de belles attitudes de nos visiteurs.

Mais patatra ! Nouveau boitier, nouvel objectif, beaucoup de réglages, la méconnaissance du matériel et à la maison on découvre que la chevrette n’est jamais nette,qu’il manque ce petit truc qui aurait fait que…. c’est dommage, mais c’est la photo !!!! Le seul hic c’est qu’on ne sait pas quand on retrouvera une pareille occasion.

1 Comment

  1. ils sont trop mignons !!!!!
    quelle chance de les avoir vus si près!!!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *